enfantement


enfantement

enfantement [ ɑ̃fɑ̃tmɑ̃ ] n. m.
• déb. XIIe; de enfanter
1Vieilli Accouchement. Les douleurs de l'enfantement. parturition.
2Littér. Création, production (d'une œuvre artistique).

enfantement nom masculin Littéraire Action d'enfanter ; accouchement. Production, création littéraire, artistique : L'enfantement d'un ouvrage.enfantement (synonymes) nom masculin Littéraire Action d' enfanter ; accouchement.
Synonymes :
Production, création littéraire, artistique
Synonymes :
- création

enfantement
n. m.
d1./d Vieilli Accouchement.
d2./d Fig. Création laborieuse (d'une oeuvre).

⇒ENFANTEMENT, subst. masc.
A.— Vx ou littér. Action d'enfanter. En peine d'enfantement. Synon. usuel accouchement. Une femme d'un nom distingué se trouva au milieu du voyage pressée des douleurs de l'enfantement, et accoucha sur le chemin, dénuée de tout secours (SÉNAC DE MEILHAN, Émigré, 1797, p. 1609). Cette tragédie qui a tiré l'existence de cette femme de la banalité du ménage et des enfantements (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 188).
P. anal.
♦ Domaine animal. Ma chatte dans les douleurs de l'enfantement et ayant l'air de me demander une sage-femme (GONCOURT, Journal, 1894, p. 629). L'abeille-mère ou reine, destinée à un enfantement illimité (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 39).
♦ Domaine de la nature. Ces vagues soupirs que le sol, toujours en proie aux souffrances de l'enfantement, exhale ici par ses flancs entrouverts (SAND, Lélia, 1833, p. 104). N'est-ce pas au plus creux du sillon, sous une terre qui paraît morte, que s'élabore le prodigieux enfantement du blé qui doit lever? (ESTAUNIÉ, Ascension M. Baslèvre, 1919, p. 137).
B.— Au fig. Création, produit d'un travail matériel ou spirituel, généralement long ou pénible. Les plus grands produits de l'architecture sont moins des œuvres individuelles que des œuvres sociales; plutôt l'enfantement des peuples en travail que le jet des hommes de génie (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 132) :
Il cherchait ses mots et les aventurait sans hâte, revenant sur chacun d'eux, non pas comme un infirme qui trébuche au hasard, plutôt comme un inspiré qui découvre son chemin vers le jour, vers l'issue. J'assistais à cet enfantement, moi, Laurent, dans le plus exact silence.
DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Les Maîtres, 1937, p. 252.
En partic. Conception, création d'une œuvre artistique. Le héros de la soirée [d'un festival de musique] était encore assis devant son pupitre, mais vaincu par les émotions de l'enfantement (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 203). Artistes absorbés dans l'enfantement d'une œuvre (HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 175).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début XIIe s. « action d'enfanter » ici p. méton. « les enfants, la race » [percussit ... principium partus] (Psautier Cambridge, 77, p. 51 ds T.-L.); 2. av. 1630 fig. « élaboration d'une œuvre littéraire » (D'AUBIGNÉ, Poème de l'inconstance ds Œuvres, éd. E. Réaume et F. de Caussade, t. 3, p. 227). Dér. du rad. de enfanter; suff. -(e)ment1. Fréq. abs. littér. :186.

enfantement [ɑ̃fɑ̃tmɑ̃] n. m.
ÉTYM. Déb. XIIe; de enfanter.
1 Vx. Action d'enfanter, de mettre au monde un enfant. Accouchement. || Les douleurs de l'enfantement. || Un enfantement laborieux. || L'enfantement d'une femme : le fait d'enfanter, pour une femme.(En parlant des animaux, avec une métaphore humaine) :
1 (…) avez-vous observé l'enfantement des biches ? Avez-vous compté les mois de leur conception, et savez-vous le temps de leur délivrance ? Elles se courbent pour se délivrer; elles enfantent, et elles jettent des cris de douleur.
Bible (Sacy), Job, XXXIX, 1, 2, 3.
2 Qu'ont-ils à dire contre la résurrection, et contre l'enfantement de la Vierge ? qu'est-il plus difficile, de produire un homme ou un animal, que de le reproduire ?
Pascal, Pensées, III, 223.
Par métaphore. || « Le prodigieux enfantement du blé » (Estaunié, in T. L. F.).
2 (Fin XVIe). Littér. || La genèse et l'enfantement d'une œuvre littéraire, d'un monde nouveau. Création, production.
3 La peine, le supplice, la torture de la vie littéraire : c'est l'enfantement.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, p. 30.
4 (…) des hommes ont souffert, des hommes sont morts, tout un peuple a vécu pour que le dernier des imbéciles aujourd'hui ait le droit d'accomplir cette formalité truquée (les élections). Ce fut un terrible, un laborieux, un redoutable enfantement.
Ch. Péguy, la République…, p. 230.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enfantement — Enfantement. s. m. v. Action d enfanter. Faciliter l enfantement. haster l enfantement. les douleurs de l enfantement. L Eglise dit de la sainte Vierge, qu Elle est Vierge devant & aprés l enfantement. On dit fig. d Un Autheur qui compose avec… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • enfantement — ENFANTEMENT. sub. m. Action d enfanter. Faciliter l enfantement. Hâter l enfantement. Les douleurs del enfantement. [b]f♛/b] On dit figurément d Un Auteur qui compose avec beaucoup de difficulte, que Lorsqu il travaille, il est dans les douleurs… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enfantement — Enfantement, Partio, Partus huius partus. Enfantement aisé et sans grand travail, Facilis partus …   Thresor de la langue françoyse

  • enfantement — (an fan te man) s. m. 1°   Action d enfanter. •   Avez vous observé l enfantement des biches ?, SACI Job, XXXIX, 1.    Aujourd hui ne se dit guère que de la parturition dans l espèce humaine. Les douleurs de l enfantement. 2°   Fig. •   .... Tant …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENFANTEMENT — s. m. Action d enfanter. Faciliter l enfantement. Hâter l enfantement. Les douleurs de l enfantement. Le travail de l enfantement. Fig. et fam., Lorsqu il travaille, il est dans les douleurs de l enfantement, se dit D un auteur qui compose avec… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENFANTEMENT — n. m. Action d’enfanter. Les douleurs de l’enfantement. Le travail de l’enfantement. Il a vieilli. On dit plutôt ACCOUCHEMENT. Fig., Le long enfantement de la grandeur romaine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • enfantement — nm. mîza // mnywà enfantement u mondo <mise // venue enfantement au monde> (Albanais.001), akeùshmê <accouchement> (001). A1) douleurs de l enfantement : douleur nfpl. (Saxel), dolò (d l akeùshmê) (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Enfantement — Accouchement L accouchement (également appelé travail, naissance ou parturition) est l aboutissement de la grossesse, la sortie d un enfant de l utérus de sa mère. L âge d une personne est défini par rapport à cet événement dans la plupart des… …   Wikipédia en Français

  • enfantement — …   Useful english dictionary

  • Jacopo Sannazaro — Page 1 du De partu virginis, de Jacopo Sannazaro[1] Jacopo Sannazaro, parfois francisé Jacques Sannazar[2], né à …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.